réserver
réservez votre séjour

Blog du Grand Hôtel Leveque

retour aux articles
EXPOSITION AU GRAND PALAIS -  LOUIS VUITTON  RESERVEZ VOTRE TICKET.

EXPOSITION AU GRAND PALAIS - LOUIS VUITTON RESERVEZ VOTRE TICKET.

Pour vos visites culturelles Le Grand Hôtel Lévêque situé entre la Tour Eiffel et les Invalides dans le 7eme arrondissement constitue un lieu privilégié. 

N 'attendez plus davantage: Réservez votre chambre: www.hotel-leveque.com 

Plus qu'une exposition, c'est une expérience à vivre au Grand Palais. Voyager en diligence, en train, en bateau ou en concorde, accompagnés des bagages les plus sophistiqués, les plus chics et même, les plus révolutionnaires de leur époque. Les premières malles Vuitton ont été fabriquées en 1854, elles avaient le dessus bombé, parce qu'elles voyageaient à l'extérieur des diligences, il fallait donc que la pluie s'écoule sur la malle. Mais quand le voyage est devenu collectif, avec l'apparition des wagons et des soutes réservés aux valises, Louis Vuitton a été le premier à inventer la valise plate qui, tout à coup, pouvait s'empiler. De 1854 à aujourd'hui, les innovations de ce type n'ont plus cessé. Toujours aussi bouleversantes.


En fait, l'histoire de Louis Vuitton est intimement liée à celle du transport, elle accompagne la révolution industrielle. En essayant de la rendre belle et pratique. "Le beau bagage n'est pas nécessairement la grande malle d’1,50 mètre de haut avec des casiers, des tiroirs et des accessoires sophistiqués", prétend Patrick Louis Vuitton, l'arrière arrière arrière petit-fils du fondateur de la marque.

Si cette boîte à chemise est la simplicité même, il faut voir le raffinement des nécessaires de toilette des élégantes des années 1920. Avec les peignes en ivoire, les brosses en écaille et les dizaines de flacons de parfum en verre ou en cristal, si délicats à empaqueter. Vous vous en souviendrez à la veille de chacun de vos départs en vacances. 

Du beau à l'utile

Dans une autre salle, Robert Carsen, le metteur en scène de cette exposition a installé une dune de sable sur laquelle il a posé la malle d'un de nos plus grands explorateurs, Pierre Savorgnan de Brazza, cette malle est un lit, et à côté, l'autre malle est un bureau. Car les explorateurs, à l'époqueavaient besoin de dormir et d'écrire. "Aujourd'hui, ils ont des demandes bien plus sophistiquées quand ils traversent le désert", raconte Patrick Louis Vuitton.

Le plus fascinant de l'exposition Vuitton au Grand Palais, c'est le salon de musique où trône le stradivarius appartenant au malletier. Il est posé près de son étui, fabriqué par Patrick Louis Vuitton lui-même. Parmi les malles les plus somptueuses on retrouve celles du maharadjah de Barodie. Comme il adorait prendre le thé sur le dos de son éléphant, il a commandé à Louis Vuitton un "tea case". Autre surprise : un collectionneur de baguettes de chef d'orchestre s'est fait récemment fabriquer une boite étui pour ses cinquante baguettes. Il a tenu à rester anonyme.

Toutes ces malles Vuitton, choisies par Olivier Saillard, commissaire de l'exposition et mis en scène par Robert Carsen, font voyager et tourner la tête du 4 décembre au 21 février 2016. D'autant plus enivrant que l'expo est gratuite.